Court et long terme : mes deux approches en Bourse

La bourse est un outil indispensable pour se constituer un capital ou pour le faire fructifier. Personnellement j’ai deux approches : du court et du moyen terme. Je pense que l’on peut tout à fait mener ces deux stratégies de front et c’est exactement ce que je fais actuellement. Voici la façon dont je m’y prends et pourquoi je procède ainsi.


Il y a une chose très importante que j’ai comprise ces derniers temps, c’est que l’on peut s’enrichir de plusieurs manières. Soit en faisant « un gros coup », mais ça demande de trouver l’idée de génie ou une expertise dans un domaine particulier. Il y a aussi l’autre méthode qui consiste à semer un maximum de « graines » pour récolter un maximum de fruits.

En attendant de trouver mon idée à 1 million d’Euros, je sème mes graines.

Vous avez compris que l’un de mes potager est la Bourse. Et j’ai séparé ce potager en deux, le court terme et le moyen/long terme. Les grains qui donnent des légumes directement, et celles qui donnent un arbre, puis des fruits.

J’ai en effet décidé d’une part de faire des placements de bon père de famille. Je mise sur du long terme sur des sociétés dont la valeur ne peut qu’augmenter (reste à savoir quand et dans quelles proportions) et qui à l’habitude de verser des dividendes généreux à ses actionnaires.

Je table ainsi sur deux tableaux. Non seulement mon capital devrait croître, mais pendant ce temps, je touche des dividendes sans rien faire.

Dans mon cas, sur les actions Total par exemple, je touche ainsi presque 6% (brut) rien qu’avec les dividendes. Vous ne trouverez pas énormément de produits auprès de votre banquier qui vous donneront un tel rendement. Et ce n’est qu’une partie des gains car le prix du pétrole étant condamné à augmenter, la valeur de mes actions augmentera de façon quasi certaine.

Voilà pour ma stratégie long terme.

Maintenant j’ai également choisi de miser sur du court terme. La bourse parait un peu folle en ce moment et vous vous dites sûrement que c’est vraiment pas le bon moment pour s’y mettre. Et pourtant, on constate que depuis plusieurs semaines maintenant les cours des actions bancaires (Société générale, BNP etc …) font le yoyo entre des valeurs hautes et basses.

C’est donc exactement le bon moment pour « boursicoter ».

Observez les actions qui font ces mouvements de baisses pendant plusieurs jours puis des hausses soudaines, puis re-baisse etc … Et vous allez observer que c’est très cyclique. Donnez-vous alors une valeur en dessous de laquelle vous avez de fortes chances pour que l’action remonte et … Achetez !

C’est ce que je fais en ce moment même avec les actions Société Géniale et BNP. Par exemple j’ai acheté avant hier des actions Sogé (pour les intimes) à 16,65€ (frais inclus). J’ai acheté ces actions après plusieurs jours de baisse en ayant observé que la valeur de l’action oscillait entre 16€ et 22 – 23€. J’ai donc de fortes chances pour que l’action remonte dans les jours qui viennent (on est à +3% au moment où j’écris ces lignes).

Je revendrai ces actions dès qu’elles auront atteint un seuil que je jugerai suffisant (7 ou 8%), sans me donner de faux espoirs et risquer que l’action ne rechute. Il me faudrait alors attendre un nouveau cycle en perdant ainsi la possibilité de gagner quelques précieux euros.

Je n’ai commencé ce petit jeu que très récemment car j’ai attendu l’ouverture d’un compte Boursorama pour pouvoir bénéficier d’un tarif qui me permette de jouer avec de petites sommes. Je vous reparlerai de mes performances dans quelques temps.

Et vous, quelle est votre stratégie ? Faites vous des placements en Bourse ?

Charly

Incoming search terms:

  • court terme en bourse
  • bourse court terme
  • strategie bourse court terme
  • à cour moyen et long terme
  • que veut dire long terme en bourse
  • strategie long terme en bourse
  • bourse miser sur les dividendes
  • comprendre court terme gains sur des baisses
  • stratégie court terme et long terme
  • stratégie bourse long terme
Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre propre site.

3 réponses to “Court et long terme : mes deux approches en Bourse”

  1. Vince dit :

    « Il me faudrait alors attendre un nouveau cycle en perdant ainsi la possibilité de gagner quelques précieux euros »

    Pour boursicoter en day to day depuis quelques mois, j’ajouterais qu’un point important, dont j’ai pu m’apercevoir, est la nécessité de garder du cash, c’est à dire une potentielle force de frappe afin de se donner les moyens de faire de « bon coups ».

    je m’explique. Comme tu le précises, il peut arriver de rater un coup et ne pas avoir le temps de vendre après une perf intéressante (ou alors le palier n’est pas atteint et rechute en dessous du prix d’achat). Vu la volatilité du moment, je vous assure que cela arrive souvent.

    En day to day, attendre un cycle complet pour que l’action remonte va vous faire perdre un temps précieux ! De ce fait, je me garde un poche de liquidité afin d’investir sur une même action lorsque celle ci chute, même si je l’ai achetée beaucoup plus cher quelques jours auparavant. Cela aura l’avantage de réduire de manière significative le palier ou votre action rapportera de l’argent.

    En prenant un exemple concrêt. Suite à une mauvaise analyse du résultat du sommet européen du 8 Décembre, j’ai acheté des actions SoGé à 19,72 (PRU) – le dernier sommet avait eu un effet +20% sur le bancaire… mais comme vous pouvez le constater, il s’est produit l’inverse (je ne revient pas sur les causes, je me suis raté tout simplement). Entre temps, l’action est tombé à 16,4€ (PRU) soit une « perte » théorique de -17% : Aïe !
    Ayant conservé du cas comme je l’expliquais auparavant, j’ai racheté de l’action SoGé lorsque celle ci était au plus bas et donc de grande chance de remonter (les indicateurs étant au vert). L’effet mécanique de ce principe me permet de réduire de manière significative le PRU (prix unitaire de revient) de mes actions soit un nouveau PRU de 18€

    cela signifie simplement qu’au lieu d’attendre que mon action reprenne 17% avant d’espérer avoir des gains, il suffira qu’elle atteigne 18€ pour les réaliser. Au lieu d’attendre un cycle complet, je gagne du temps et potentiellement, j’améliore le rendement de mon action !!

    J’espère que l’explication est claire, en tout cas pour moi, ces différents petits mécanismes commencent à payer.

    Merci Charly pour ton partage d’expérience 😉

    PS : faudra que je m’attarde sur le principe du « stop loss » que je trouve assez intéressant même si dangereux (seuil de perte) – mécanisme qui permet aussi de garder du cash pour investir

  2. Charly dit :

    Merci Vince pour ton commentaire intéressant aussi 😉

    Alors je pense que tu t’es effectivement raté en achetant de la SoGé à 19€72 ! 🙂
    Et je suis tout à fait d’accord avec toi à propos de la réserve d’argent qu’il faut garder pour atténuer une perte.

    L’année dernière j’ai acheté des actions Total au prix fort : 42 ou 43€ je crois. Au mois d’aout elles sont tombées à 35€, j’ai sauté sur l’occasion. Sur toutes mes actions Total j’ai un PRU de 38€ proche de la cote actuelle.

    Comme c’est pour du long terme je pense que c’est tout gagnant pour moi 😉

    ++

  3. Un veritable travail d orfevre, merci pour le plaisir.

Laissez un commentaire

Recevez mes flux RSS Rejoignez CharlyBiz sur Facebook Suivez moi sur Twitter!