L’enrichissement est une science … pas un art !

Je vous propose de vérifier ce précepte ensemble grâce à l’expérience de Charly !

Plus je lis de choses sur le sujet de l’enrichissement et plus je suis en train de prendre conscience qu’effectivement, s’enrichir est une science qui s’apprend ! Comme on apprend les Maths ou le Français à l’école. Dommage que cette matière ne soit pas dispensée à tous les lycéens (ca serait un peu orienté politiquement non ?).

Bref, aujourd’hui je suis dans la situation de monsieur tout le monde, j’ai mon salaire qui tombe tous les mois avec quelques petits (tout petits) bonus de temps en temps (intéressement, 13ième mois … ). Je gagne plutôt bien ma vie mais je termine tous les mois à plus ou moins zéro.

C’est plutôt positif car je ne suis jamais à découvert. Mais je me rends compte que si je suis à zéro tous les mois c’est que je fais face régulièrement dans l’année à des dépenses exceptionnelles et que je n’arrive pas à mettre de coté suffisamment pour me préparer un avenir sans soucis d’argent.

Je vais donc utiliser ce blog pour vous tenter l’expérience et appliquer à la lettre les principes de l’enrichissement. Je vais ajouter très bientôt  un petit Widget avec les indicateurs de ma situation chaque mois (Salaire, Autres revenus, dettes etc … ).

Je ferais également un bilan chaque mois de ma situation, des principes que j’ai décidé d’appliquer et comment j’y suis arrivé puis je vous résumerais les choses que j’aurai apprises pendant le mois.

Vous pouvez remarquer déjà une nouveauté sur CharlyBiz.Com, j’ai mis en place un système de Newsletter afin de vous aider à suivre mon évolution. Je tâcherais de vous envoyer un suivi de ma situation tous les mois, et passerai par ce biais pour partager moments forts du blog.

N’hésitez pas à vous y abonner dès maintenant et à très vite pour un premier bilan.

Charly


Incoming search terms:

  • Que signifie pour vous lenrichissement du futur?
Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre propre site.

8 réponses to “L’enrichissement est une science … pas un art !”

  1. jon dit :

    Bienvenue dans la niche ultra peuplée des sites de finances personnelles.

    Je suis impatient de lire la suite de tes aventures 😉

  2. Benoit dit :

    Très intéressant cette démarche.

    J’ai hâte de voir ce widget. C’est toi qui le développe où il fait partie d’un plugin wordpress ?

  3. Charly dit :

    Salut Benoit,
    Je parle d’un Widget mais c’est plus un « encart » avec du texte dans un premier temps, voire une simple image. Donc pas de développement. Juste de la débrouillardise 😉

  4. choukrov dit :

    Un jour Warren ED Buffett a dit à son associé de toujours Charles T Munger:

     » Tu sais Charlie, nous ne sommes pas plus intelligents que la moyenne, mais
    surtout plus disciplinés que la moyenne! »

    Selon moi, c’est le plus grand secret de la richesse! après tout le reste
    c’est de la littérature!!

    Cette remarque est valable pour tout le monde, même vous Charlybiz!!

    cordialement,

  5. choukrov dit :

    Bonjour à tous,

    Si vous êtes sérieux dans votre projet d’enrichissement et que vous
    n’avez pas envie de lire des livres compliqués ( qui enrichissent surtout
    leurs auteurs), un seul bouquin suffira au début.

     » L’homme le plus riche de babylone » de Samuel Clason ( moins de 10€).
    Personnellement, je considère que c’est le meilleur livre pour s’enrichir
    surtout si vous partez de rien!
    Plus de 90% des livres de finances personnelles s’inspirent de  » l’homme le plus riche de babylone ». Par conséquent, il est préférable d’aller directement au but et de ne pas perdre de temps.
    C’est l’investissement de votre vie! et je n’exagère pas.
    Un livre à lire et à relire au moins 2 ou 3 fois par an!!! cela ne peut que faire du bien à vos finances.

    cordialement,

  6. Charly dit :

    Choukrov,

    Je partage ton avis sur les livres qui servent surtout à enrichir leurs auteurs … Et je vais suivre ton conseil quant à ma prochaine lecture sur le sujet !

    Merci pour tes commentaires.

  7. choukrov dit :

    Bonjour à tous,

    Voici un très bon article ( un peu long c’est vrai!). Cependant, cela vaut
    largement le détour : en appliquant les règles de bon sens, vous aurez plusieurs longueurs d’avance sur la foule!! lisez et profitez!!

    Je suis sûr que vous allez aimer.

    Introduction :

    Le milieu financier est un milieu « obscur », rempli de termes techniques plus compliqués les uns que les autres pour la plupart d’entre nous. Pourtant le réel secret pour investir pourrait se résumer de la façon suivante : vos investissements doivent être sûrs et simples.

    Que vous ayez un capital faible ou important, ce livre va vous enseigner comment l’investir et le faire grossir de façon sûre.

    Dans le monde financier comme ailleurs, votre bon sens vous sera plus utile que le jargon et les systèmes de trading que vous pourrez rencontrer.

    Ne cherchez pas de théorie secrète dans ce livre. Il va vous présenter 17 règles simples que vous connaissez déjà et qui devraient vous donner confiance pour réaliser vos investissements et vous assurer de ne pas perdre votre argent difficilement épargné.

    Ces règles sont le fruit de l’expérience de mes 30 années passées dans le milieu de la finance. Elles ont fonctionné pour moi, j’espère qu’elles fonctionneront pour vous.

    Règle n°1 : Construisez votre richesse à partir de votre carrière.

    Développer votre carrière professionnelle et vos investissements peut vous assurer un futur plus prospère et plus sûr. Le placement d’une partie suffisante de vos revenus peut vous rapporter plus que votre travail lui-même. Mais sans travail, vous ne pourrez pas investir.

    Investir doit donc être la seconde étape du processus, la première étape doit toujours être de travailler pour assurer vos revenus. Les investissements seuls n’ont jamais fait la fortune de quelqu’un.

    Dans vos investissements, ne cherchez pas à battre les professionnels de la finance qui y consacrent leur vie. Ne succombez pas à l’appel des publicités qui vous promettent richesse avec quelques milliers de dollars.

    Luciano Pavarotti est-il devenu le plus grand Ténor du monde en lisant un livre ou en s’abonnant à une newsletter ?

    Vos investissements ne doivent pas être votre seule source de revenu, vous ne devez pas quitter votre travail pour vous occuper à temps plein de vos économies.

    Pourquoi devez-vous investir ?

    Comment fonctionne la sécurité sociale ? « Vous donnez l’argent de votre retraite à des politiciens qui le gaspillent pour autre chose. »

    La seule chose qu’ils ne font pas, c’est de placer cet argent pour votre retraite. Elle sera payée avec l’argent provenant d’autres personnes. Ce principe « pyramidal » aura de plus en plus de difficultés à tenir et devra être réformé le jour où il « explosera ».

    D’ici là, la seule chose à faire est de réduire les retraites actuelles, d’augmenter l’âge de départ à la retraite et d’augmenter les cotisations.

    Plus vous êtes proche de la retraite, plus vous pouvez espérer obtenir quelque chose. Plus vous êtes jeune, plus il sera facile de vous construire votre propre retraite.

    Avec un peu de bon sens, vos investissements peuvent :

    Vous assurer une retraite sûre et confortable ;
    Améliorer vos conditions de vie (avoir une maison plus confortable, payer de meilleures études à vos enfants ou quoique ce soit d’autre d’important pour vous) ;
    Vous permettre de laisser un héritage plus important à votre descendance.
    Conclusion : investissez de façon sécurisée et simple.

    Règle n°2 : Ne partez pas du principe que vous pourrez acquérir votre patrimoine à nouveau.

    Si vous perdez tout votre argent, vous serez certainement capable de vous « reconstruire ». Mais ne comptez pas là-dessus.

    Votre carrière est couronnée de nombreux succès qui dépendent de vous mais également des circonstances extérieures. Ces circonstances extérieures peuvent évoluer en votre défaveur. Dites vous que ce que vous possédez est irremplaçable et que vous ne serez plus en mesure de l’acquérir à nouveau (même si vous en êtes capable).

    Tout ce que vous possédez est vulnérable, c’est pourquoi vous devez protéger vos économies.

    Vous enfreignez la règle n°2 à chaque fois que vous êtes prêts à utiliser vos économies. Votre capital est précieux, sachez dire « non ! » à chaque fois que vous prenez le risque de le perdre.

    Règle n°3 : Reconnaissez la différence entre investir et spéculer.

    Lorsque vous investissez, vous acceptez d’avoir le même résultat que ce que donne le marché aux autres investisseurs.

    Lorsque vous spéculez, vous essayez de « battre le marché » et d’obtenir de meilleurs résultats que les autres investisseurs en faisant des prévisions. Ce qui signifie que vous avez des talents ou des connaissances que les autres investisseurs n’ont pas.

    Vous investissez quand :

    Vous tenez une position long terme sur le marché sans sélectionner un secteur d’investissement qui doit surperformer le marché.
    Vous placez votre argent dans un fond qui réplique le marché ou dans un compte en banque.
    Vous détenez un portefeuille équilibré avec différents investissements dont certains surperformeront les autres – et garderont votre portefeuille à flot – en période de crise économique.
    Vous spéculez quand :

    Vous sélectionnez des actions, des fonds, des secteurs d’investissements dont vous croyez qu’ils vont battre le marché.
    Vous engagez votre argent dans des actions en fonction de vos prévisions pour le futur proche.
    Vous basez vos investissements sur les perspectives économiques
    Vous utilisez l’analyse technique ou toute autre analyse ou système vous disant quand acheter ou vendre.
    Espérer battre le marché implique le risque que vos retours sur investissement soient plus faibles que ce que le marché offre sans efforts, voir même qu’ils soient nuls.

    Il n’y a rien de mal à spéculer (si vous faîtes ça uniquement avec de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre) mais l’argent que vous avez économisé pour votre futur ne doit jamais être risqué sur le pari que vous soyez meilleur que les autres investisseurs.

    Règle n°4 : Méfiez-vous des faiseurs de fortune.

    Nous vivons dans un monde incertain où il est impossible de connaître la réaction des autres face aux évènements futurs.

    Même si vous ne connaissez pas le futur, vous êtes capable de prendre des décisions sûres pour votre avenir dans votre vie personnelle et professionnelle en utilisant les connaissances que vous avez à votre disposition même si les choses ne se déroulent pas comme vous l’aviez prévu. Vous savez évaluer les risques lorsque vous prenez une décision.

    Vous n’allez faire confiance à quelqu’un qui prédit le futur. S’il savait réellement le faire il utiliserait ses pouvoirs pour faire fortune mais ne vous vendrait pas ses conseils pour quelques centaines de dollars.

    Investir n’est pas différent du reste. Les prix des actions varient en fonction de la décision de millions de personnes. Nul n’est capable de prédire la réaction de millions de personnes. La sécurité ce n’est pas essayer de deviner le futur pour éliminer les incertitudes. La sécurité c’est choisir une route sûre quelles que soient ces incertitudes.

    Vous violez la règle 4 lorsque vous pensez qu’un évènement va se produire. Tout peut arriver. Rien ne doit arriver.

    Vous devez vous assurer que, quel que soit le futur, vos finances ne doivent pas être touchées. Vous n’aurez ensuite plus à vous soucier des surprises que vous réserve l’avenir et de savoir si vous avez fait de bonnes prédictions.

    Règle n°5 : Ne vous attendez pas à ce que quelqu’un vous rende riche.

    « Les conseils en investissements ayant les meilleures performances jusqu’à maintenant vont être perdant dès que vous allez commencer à les suivre ».

    Il existe plusieurs catégories de conseils en investissement : les courtiers, les abonnements à des newsletters, les journalistes financiers, et les conseillers en investissements financiers.

    Peu importe leurs titres, on peut les séparer en 2 groupes :

    – Les investisseurs : Ce sont les personnes qui utilisent leurs expériences et leurs connaissances pour vous aider à réaliser un portefeuille qui correspond à vos besoins et qui vous aident à réaliser vos projets. Ils peuvent vous apprendre les mécanismes et procédures pour réussir dans le monde des investissements. Ils peuvent vous présenter des investissements qui répondent à vos besoins et qui vous sont inconnus. Ils peuvent vous poser les questions nécessaires pour construire un portefeuille qui réponde à votre besoin.

    – Les spéculateurs : Ils vous recommandent de spéculer pour battre le marché. Ils vont vous proposer des opportunités dont vous n’auriez pas connaissance. Peu importe leurs expériences et leur intelligence, ils ne peuvent pas prédire le futur car personne ne peut prédire ce que feront des milliers de gens. Ils vous présenteront des résultats records, mais le futur est différent et bien souvent le record est différent quand vous commencez à investir.

    Quand vous entendrez parler de quelqu’un qui a des performances miracles, pensez à ce que vous vous diriez si on vous apprenait que quelqu’un avait fait un miracle. La chance explique souvent ce que les gens appellent miracle. Vous devez garder ce même scepticisme devant des faits identiques dans le monde de l’investissement.

    Il y a des dizaines de milliers de conseillers qui font des recommandations, sur ce nombre il est logique qu’il y en ait qui soient dans leur cycle de chance. Si 4000 personnes lancent une pièce encore et encore, il y en aura au moins 1 qui la lancera 10 fois d’affilée du coté face. Drôle ! Mais parieriez-vous l’épargne de toute votre vie qu’il la lancerait du côté face la 11ème fois ?

    Pourquoi est-ce que je dis que quelqu’un qui a des bons résultats risque de perdre le jour ou vous suivez ses conseils ? Parce que vous n’agissez pas sur les conseils de quelqu’un que vous ne connaissez pas. Vous entendez parler de lui seulement après – et parce que – il a fait plusieurs bonnes recommandations pendant une période.

    Une fois qu’il a eu de la chance, il devient connu. Mais entre temps sa chance a certainement tourné et il est prêt à commencer à perdre.

    Les conseils des investisseurs peuvent être très utiles pour vous aider à construire votre portefeuille et à comprendre les zones d’ombre du monde de l’investissement.

    Mais quand ils mettent leur chapeau de spéculateur et vous promettent de battre le marché, allez voir ailleurs.

    Règle n°6 : Ne vous attendez pas à ce qu’un système de trading vous rende riche.

    Si quelqu’un vous dit qu’il a trouvé un système pour gagner aux courses hippiques, deviner les numéros du loto ou prédire les grilles du loto sportif à tous les coups, vous allez vous dire que c’est trop beau pour être vrai et vous aurez certainement raison.

    Vous avez probablement reçu des offres identiques pour des systèmes d’investissement. Les systèmes de trading sont des programmes qui vous disent quand acheter et quand vendre vos actions, le tout sans aucune décision de votre part.

    Rappelez-vous une règle essentielle concernant les systèmes de trading :

    « Le système qui a fonctionné parfaitement jusqu’ici va tourner au vinaigre lorsque vous allez l’utiliser pour miser votre argent ».

    Le succès d’un système est dû à la chance ou à la coïncidence.

    Les systèmes de trading sont issus de 2 sources principales :

    – L’observation du comportement humain qui est retranscrit dans un système mécanique quantifiable.

    – L’exploitation de données (exemple : à chaque fois que la T°C dépasse 30°C pendant 10 jours, le marché change de sens le week-end suivant).

    Les systèmes de trading sont basés sur l’hypothèse que le monde ne change pas.

    Bien sûr tous les systèmes de trading qui vous seront présentés auront eu de très bons résultats dans le passé. Sinon ils ne vous seraient pas présentés. Mais n’oubliez pas :

    « Le système qui a fonctionné parfaitement jusqu’ici va tourner au vinaigre lorsque vous allez l’utiliser pour miser votre argent ».

    Règle n°7 : N’investissez que votre propre argent.

    Si quelqu’un est complètement fauché, c’est presque toujours parce qu’il s’est servi d’argent qu’il avait emprunté. Même s’il était plutôt riche au départ.

    Investir avec de l’argent que vous avez emprunté augmente vos risques car si l’investissement est perdant, vous augmentez les pertes.

    Aucun investissement n’est infaillible. Emprunter de l’argent peut autant creuser vos pertes qu’accroître vos profits.

    Investir avec du « cash » n’empêche pas les pertes. Mais cela peut effectivement éliminer les risques de tout perdre car les prix descendent rarement jusque zéro.

    Si vous diversifiez vos investissements (pas uniquement en actions mais au travers d’autres supports), même une sévère perte sur un support sera compensée par les profits des autres investissements.

    Réalisez vos investissements avec de l’argent « cash » et il vous sera pratiquement impossible de tout perdre. Peu vous importeront les évènements dans le monde, surtout si vous oubliez les autres règles de ce livre.

    Règle n°8 : Prenez vos propres décisions.

    Beaucoup de personnes ont perdu leur fortune parce qu’ils ont donné à quelqu’un le pouvoir de décision sur leur argent. Aucun conseiller ne prendra autant soin de votre argent que vous-même.

    Vous n’avez pas besoin d’un manager pour votre argent. Investir est compliqué uniquement si vous essayez de spéculer et de battre le marché.

    Vous avez besoin d’une journée pour réaliser un portefeuille résistant à toutes épreuves. Ensuite il ne vous faudra qu’une journée par an pour faire les arbitrages nécessaires.

    Vous ne devez jamais donner le pouvoir de signature à quelqu’un sur de l’argent qui vous est nécessaire. Si vous donnez de l’argent à gérer, vous devez être prêt à perdre cet argent et vous devez vous assurer qu’en cas de perte importante, vous n’êtes pas engagé pour une somme supérieure à l’investissement de départ.

    Personne ne traitera jamais votre argent avec plus d’attention que vous.

    Règle n°9 : Faites seulement ce que vous comprenez.

    Ne jamais s’engager dans un investissement que vous ne comprenez pas. Si vous le faites vous allez découvrir des risques dont vous n’étiez pas au courant, où vos pertes vont être plus importantes que le montant investi.

    Un investissement non compliqué est essentiel pour la sécurité. Comme nous le verrons ensuite, vous pouvez vous-même réaliser un portefeuille simple qui prendra soin de votre capital dans n’importe quel environnement économique.

    Règle n°10 : Répartissez les risques.

    Chaque investissement connaît sa période de gloire et de honte. Aucun investissement ne connaît de bons résultats sans cesse.

    Si vous dépendez d’un seul investissement, d’une seule institution, vous devrez toujours être inquiet que votre seule source d’investissement chute.

    Si vous diversifiez au travers d’investissements, d’institutions et que vous gardez les choses assez simples pour gérer vous-même, vous pouvez vous relaxer sachant qu’aucun évènement extérieur ne pourra vous atteindre.

    Règle n°11 : Construisez un portefeuille de protection résistant à toute épreuve.

    Vous devez vous constituer un portefeuille (un portefeuille est un ensemble d’investissements) simple, équilibré et diversifié afin d’assurer votre avenir. Ce portefeuille doit vous protéger quelles que soient les situations économique à venir. Pour cela, il doit répondre à trois conditions :

    – La sécurité : Les périodes d’inflation, récession ou dépression doivent avoir un impact négligeable sur votre portefeuille.

    – Stabilité : Le portefeuille doit être stable même dans les pires circonstances économiques.

    – Simplicité : Le portefeuille doit être facile à maintenir et non chronophage. Ainsi vous ne serez pas tenté de regarder ailleurs.

    J’appelle ce portefeuille le Portefeuille Permanent parce que sa composition ne sera jamais amenée à évoluer.

    Quatre investissements pour couvrir toutes les possibilités.

    Les environnements économiques se décomposent en 4 catégories : la prospérité, l’inflation, la récession et la déflation (dépression). A chaque instant, une de ces catégories prédomine. Si vous êtes protégés dans chacune de ces situations, vous êtes protégés pour toutes les situations économiques.

    Le Portefeuille Permanent doit donc posséder un investissement qui réponde à chacun de ces environnements. Les quatre investissements qui offrent une couverture aux quatre environnements économiques sont les Actions et les Obligations en période de prospérité, l’Or en période d’inflation, et le Cash en période de dépression.

    Les résultats du Portefeuille Permanent pendant 29 ans (de janvier 1970 à décembre 1998) montrent une progression stable quel que soit l’environnement économique (inflation, prospérité et récession).

    Ce portefeuille répond donc aux 3 qualités évoquées ci-dessus : Sécurité, stabilité et simplicité.

    Chaque investissement doit représenter 25% du portefeuille. Un contrôle annuel pour rééquilibrer le Portefeuille est suffisant.

    Le Portefeuille Permanent est un investissement Simple et Sûr.

    Règle n°12 : Spéculez uniquement avec de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre.

    En dépit de mes efforts pour vous décourager de parier sur des prévisions, des systèmes de trading, ou des gourous, je ne vais pas vous blâmer de vouloir « gagner gros ». Si vous loupez une opportunité, vous vous demanderez jusqu’à la fin de vos jours si vous auriez été capable de faire fortune.

    Ma seule recommandation sera : spéculez uniquement avec de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre.

    Vous n’avez besoin de rien d’autre qu’un portefeuille bien équilibré et permanent. Mais si vous voulez essayer de battre le marché, gardez une somme d’argent séparée avec laquelle vous pouvez spéculer. Soyez sûr qu’elle ne soit pas supérieure à ce que vous pouvez vous permettre de perdre. J’appelle cette somme le portefeuille variable parce que les investissements qui le composent varient en fonction de vos prévisions du futur.

    Prenez votre dose d’adrénaline, montez sur le ring. Faites quelque chose dont vous pourrez vous vanter mais seulement avec de l’argent que vous avez les moyens de perdre.

    Règle n°13 : Gardez un peu d’économie en dehors de votre pays.

    Pour assurer votre sécurité, ne permettez pas que votre capital soit à la portée de votre gouvernement. Si vous investissez dans d’autres pays, vous serez moins vulnérables et vous vous sentirez moins vulnérables.

    Vous devez vous inquiéter de ce que votre gouvernement fera dans le futur.

    Garder des investissements à l’étranger apporte de la sécurité et une protection contre les surprises qui peuvent arriver n’importe où : confiscation de l’or par le gouvernement, échanges contrôlés, guerre civile ou même guerre.

    Quelques bénéfices à placer son argent ailleurs :

    1 – Vous aurez le temps et l’opportunité de répondre à toute demande extraordinaire effectuée par votre gouvernement. Personne ne sait comment les élus vont résoudre les problèmes économiques. La solution la plus simple est de prendre ce qui vous appartient, comme cela s’est souvent passé jusqu’ici.

    2- Votre capital sera protégé même en cas de guerre civile, guerre, un affaiblissement des lois, une catastrophe naturelle, qui pourraient désorganiser vos économies, même dans votre propre pays.

    3- Vous aurez de l’argent hors de portée des requins de votre propre société.

    4- Votre capital tout entier ne sera plus vulnérable à l’économie, à la politique, ou aux changements de votre propre pays.

    Les risques doivent être évités. La diversification géographique est une part nécessaire pour être sûr que le portefeuille permanent puisse résister quels que soient les risques rencontrés.

    Règle n°14 : Tirez profit des réductions d’impôts.

    Les taxes vous coûtent entre un tiers et la moitié de tous vos revenus de votre vie au bénéfice de votre gouvernement plutôt que le votre.

    Si vous ne deviez pas payer de taxe, il est facile d’imaginer tous ce que vous pourriez faire pour vous, votre famille, votre église où votre œuvre de charité favorite.

    Heureusement, vous pouvez faire quelque chose pour réduire vos taxes. Je vous encourage à tirer avantage des réductions d’impôts en écartant celles trop compliquées.

    Remarque : L’auteur détaille ensuite les différentes lois permettant de limiter son imposition aux USA. En France il s’agit de tirer avantages des lois mises à notre disposition telles que celles de l’assurance vie, le PEA, les comptes entreprises…

    Règle n°15 : Posez les bonnes questions.

    Souvent les investisseurs choisissent les mauvais investissements correspondant à leur besoin parce qu’ils posent les mauvaises questions.

    Risque : Y a-t-il des risques ?

    Bien sûr, aucun investissement n’est sans risque. La question à poser est : Dans quel environnement économique cet investissement va-t-il baisser ? Dans ce cas, avez-vous d’autres investissements dans votre portefeuille qui vont augmenter ? Quel est le montant maximum que vous pouvez perdre ?

    Sécurité : Est-ce que l’investissement est sûr ?

    Qu’est-ce que signifie « sûr » ? Le prix ne peut pas descendre ? Aucun investissement n’est parfaitement sûr. La question à poser est : En quelle circonstance puis-je perdre une partie importante de mon investissement ? La totalité ? Plus ?

    Combien ça rapporte ?

    Un investissement peut vous rapporter sous trois formes : intérêts, dividendes et augmentation du prix. Beaucoup d’intérêts signifient souvent du risque. Des dividendes élevés signifient que la société est sous évaluée où qu’elle puise dans son capital pour payer les dividendes. La question à poser est : dans quelles circonstances l’intérêt s’appréciera ou se dépréciera-t-il le plus ? Dans de bonnes circonstances, le rendement total permettra-t-il de compenser vos pertes dans d’autres investissements ?

    Est-ce que l’action a un fort potentiel de hausse ?

    Toutes les informations que vous obtenez sur une compagnie, les autres les auront. Donc tout ce qui est intéressant sur la société a déjà dû se répercuter dans le prix. Les gros profits ont lieu uniquement en agissant contre la foule. La foule n’a pas toujours tord, mais vous ne pourrez pas vous faire de gros profits en pariant avec elle.

    Le plus important en spéculation, c’est supposer quelque chose que les autres ne supposent pas. L’impopularité ne garantie pas les profits mais vous ne ferez jamais un super coup avec un investissement populaire.

    La question à poser est : Est-ce que vous interprétez les informations connues dans un autre sens que ce que les gens croient ?

    Est-ce que les analyses techniques favorisent l’investissement maintenant ?

    Cette question équivaut à 2487 autres questions : est-ce que les moyennes mobiles montent ? Y a-t-il une formation tête-épaule sur le graphe… ? Peu importe combien de fois a fonctionné un indicateur dans le passé, il aura autant de chance d’être bon cette fois-ci – comme vous aurez autant de chance de faire face, peu importe le nombre de fois où vous aurez fait face auparavant.

    La question à poser est : Y a-t-il à la télé un programme plus intéressant que ce graphique ?

    Règle n°16 : Amusez-vous avec un budget plaisir.

    Votre argent n’a aucune valeur si vous n’en profitez pas.

    Il est facile de dépenser trop alors que vous percevez un revenu de votre travail, et de ne pas garder assez pour votre futur lorsque vous n’aurez plus envie de travailler si dur. A l’inverse, vous pouvez également être effrayé de dépenser par peur d’appauvrir votre futur.

    Pour profiter quelque peu de votre argent pendant que vous travaillez, budgétez-vous une somme que vous pouvez dépenser chaque année sans vous inquiéter des conséquences. Si vous ne dépassez pas cette somme, vous pourrez dépenser librement votre argent en voitures, voyages… sans vous inquiéter parce que vous saurez que vous ne dilapidez pas votre futur.

    Règle n°17 : Quand vous êtes dans le doute, choisissez la sécurité.

    Parfois vous vous sentirez obligé de faire quelque chose que vous ne comprenez pas. Ou quelqu’un vous forcera à prendre une décision rapidement alors que vous sentez que vous pouvez perdre l’épargne de votre vie si vous faîtes le mauvais choix. Que faire ?

    Peu importe tout ce que vous devez savoir d’autre, j’espère que vous suivrez cette unique règle : « quand vous avez un doute sur la décision à prendre sur un investissement, il est toujours mieux d’aller vers la voie de la sécurité ».

    Il vaut mieux perdre une opportunité que votre capital. Il n’y a jamais de dernière chance, d’autres opportunités suivent. Mais si vous perdez vos économies d’une vie, vous n’aurez pas d’autres chances pour les retrouver.

    « Quand vous avez un doute sur la décision à prendre sur un investissement, il est toujours mieux d’aller vers la voie de la sécurité »

    Critique du livre :

    Ce livre assez court se lit comme un guide. Les règles qui y sont expliquées sont très claires et peuvent être appliquées par tout le monde : aucune connaissance technique n’est nécessaire. La mise en place de ces règles, si elle n’est pas difficile, peut demander plus de temps et d’investissement personnel que ne le prétend l’auteur. La gestion sera ensuite très simple et rapide.

    Un des principaux avantages de cette méthode est qu’elle ne demande aucune aptitude financière au lecteur. Chaque investissement au sein du « portefeuille permanent » est clairement défini et ne fait pas appel à de quelconques connaissances ou compréhension de l’économie. Aucune prise de décision n’est nécessaire, il n’y a qu’à se laisser guider.

    Au final, la méthode d’investissement proposée dans ce livre est très percutante et s’appuie sur des principes fondamentaux qu’il est difficile de remettre en cause. Sa singularité ne lui retire pas son intérêt. Tout investisseur devrait prendre connaissance de ces règles avant de construire son patrimoine.

  8. choukrov dit :

    Pour information, il s’agit du livre « Fail Safe investing » de Harry Browne.

Laissez un commentaire

Recevez mes flux RSS Rejoignez CharlyBiz sur Facebook Suivez moi sur Twitter!